Outre le métal qui intervient en priorité dans nos créations, nous aimons également explorer d’autres matières et unir et réunir à chaque fois nos inspirations et nos créations, cela donne des sculptures en résine sur socle acier, ou des sculptures en porcelaine associées à de l’acier, du bois flotté, des matières que la nature a rendu.

Sculpture " PITIKOLO N°1

« PITIKOLO »

Sur son socle en métal recyclé , il est fabriqué en résine avec ajout de limailles de fer dégraissées et lavées + pigment naturel. On obtient ainsi un effet bois pailleté avec discrétion.

La série des PITIKOLO, car il existe trois modèles, est une parfaite illustration de l’esprit cher à notre duo, Lilian fabrique les masques en résine dans laquelle il a mélangé de la limaille de fer récupérée dans l’atelier, lavée, dégraissée avant d’être mélangée à un pigment naturel.

Le socle en acier est aussi fait de récupération de poutrelle en I, patinée.

Hauteur : environ 62 à 64cm selon la pièce, rien n’est jamais identique car chaque pièce est unique.


« KOUMI » porcelaine sur socle acier

Koumi est une interprétation des bijoux/sculptures de Nan’, comme un pectoral ethnique, fait en porcelaine blanche émaillée en deuxième cuisson en mat, les franges sont en fibres de Kénaf teintes à la main. Sur Socle en acier recyclé.

Haut: 66 cm x l 15 cm x profondeur 20 cm


« Origine » céramique sous globe de verre

Ou le génie bienfaiteur, que Nan’ rencontrait sur les chemin à la luxuriance tropicale.

VENDU

« ICARE  » Sculpture de Lilian en acier soudé, formé, forgé, sculpté.

Il bouge sur son socle, le tout est patiné et verni.

ICARE est une sculpture que LILAN a imaginé d’abord en cire puis en acier, il utilise le travail de soudure, le métal des jambes et des ailes a été formé par martelage pour lui donner ces courbures harmonieuses.

Cet ICARE-là, au contraire de la légende, prend son envol ou atterrit selon l’imaginaire de chacun, ses ailes sont en acier pour l’empêcher de se brûler…

Vous pourrez le voir faire ses vols au-dessus de la mer d’ICARE à la tombée du jour quand son ombre se découpe sur le ciel bleui et ses cheveux en bataille.

Hauteur 2 m x 1 m x profondeur 0.90 cm

« MERCURE  » Sculpture de Lilian en acier soudé, formé, forgé, sculpté.

MERCURE fait partie d’une série de sculptures en gestation qui parle d’astronomie, planète tellurique du système solaire, thèmes chers à Lilian.

Sculpture en acier assemblé par soudure et sculpté et acier martelé et formé, poli, patiné et verni.

On retrouve les jambes en acier comme des corolles qui sont la marque de fabrique de LILIAN.

Monté sur son cercle sur lequel il est mobile, ne tenant que par un bras, cette mobilité représente cet esprit incapable de rester en place, comme le signe pur du Gémeau.

Mercure est aussi la planète représentant la virtuosité, les capacité de réflexion rapide, la connexion, la cérébralité…

Le triangle repris sur le corps et sur le socle représente la constellation du Gémeau.

Vous pouvez laisser votre esprit imaginer une toute autre interprétation, ce qui est le propre de l’art, laisser son impression qui appartient à chacun, peu importe la volonté de l’artiste, l’émotion prime sur tout.

Hauteur 1.90 m x 1 m x profondeur 0.90 cm

Pièce unique.

« SASSANDRA » Sculpture en porcelaine émaillée mat

Sassandra ou les masques sympathiques, est graphique, facile à disposer dans son intérieur.

La porcelaine au contraire de la terre classique est comme le grès, nécessite une cuisson dans un four à haute température (env 1250°) une deuxième cuisson est nécessaire pour faire fusionner l’émail.

L : 0.11 m, H : 0.48 m, P : 0.13 m

Pièce unique.

« LULA » Sculpture en porcelaine émaillée mat et patinée

LULA fait partie du thème récurrent cher à NAN, l’Afrique ou l’ethnique puisque ce masque et son montage sont purement imaginaires, il pourrait être de Papouasie ou d’ailleurs…

Les socles sont tous issus de l’upcycling, morceau de poutre travaillé par LILIAN, ainsi dans un échange permanent, notre binôme s’épaule.

L : 0.20 m, H : 0.75 m, P : 0.20 m

Pièce unique.

« PHENICIA-AMAZ » Sculpture en « terre-papier » émaillée mat et patinée

Phenicia-Amaz symbolise à elle seule, avec son bras levé en signe de victoire et son port de tête plein de dignité, le combat d’une femme face à la maladie, elle parle de ce courage et de cette ferveur avec lesquels elle s’est battue sans jamais se départir de sa féminité.

Même quand la maladie rongeait jusqu’à sa chevelure, elle se parait de coiffes enturbannées qui en trompaient plus d’un.
C’est une amazone conquérante pleine de gaieté.

Les socles sont tous issus de l’upcycling, morceau d’acier travaillé par LILIAN et patiné par mes soins, ainsi dans un échange permanent, notre binôme s’épaule.

L : 0.16 m, H : 0.42 m, P : 0.13 m

Pièce unique.

« AKWABA » Sculpture en porcelaine émaillée vert

Akwaba est en porcelaine émaillée « vert d’eau », le bois flotté doré à la feuille de cuivre lui sert de corps, ses bras sont délicatement ornés de « bracelets » d’or ou de cuivre.

Akwaba est mon totem imaginaire et bienfaiteur, j’ai pris plaisir à ramasser ces bois flottés, les interpréter en corps graciles de mes créatures improbables.

J’aime l’idée d’assembler la porcelaine, noble matière, à ce bois brut juste magnifié par ces feuilles de cuivre appliquées.

Le socle en métal recyclé a été patiné tout en lui gardant les traces de son ancienne vie, ainsi se mélangent des univers sortis d’un four, d’autres d’une plage et l’acier avec l’empreinte qu’à laissé l’homme.

L : 0.20 m, H : 0.54 m, P : 0.10 m

Pièce unique.

« L’ÉSPRIT DE GAÏA » Sculpture en acier, Inox et céramique

L’ESPRIT de GAÏA est une sculpture réalisée pour être exposée au sein d’un parcours imaginé par le collectif des Simones et les Mauhargats et de la compagnie des Silex, dans le le très joli village médiévale de Saint Macaire, dont le thème de l’été 2021 est « PERSPECTIVES »

Cette sculpture de 3,70 m de hauteur est une réalisation commune du binôme de l’ATELIER METALART, LG et Nan’, nous avons imaginé une association d’acier d’Inox, de granit et de céramique pour mélanger nos passions.

Le Monde s’était endormi, il semblait que l’hiver avait duré deux ans… L’arbre semblait mort avec sa croute marron comme calcinée.

Soudain, j’ai vu l’élan vital ! L’esprit de l’arbre était toujours vivant !

L’esprit qui  l’habitait lui insuffla la nouvelle sève, l’envie d’aller plus haut, tel est son destin…De nouvelles jeunes pousses apparurent, plus tendres,  puis il se para de feuilles, de bourgeons et de fleurs flamboyantes.

L’arbre vibrait la vie !

On s’écria: « C’est l’ESPRIT DE GAÏA!  » Que l’arbre avait jalousement gardé en son sein pour des jours meilleurs. Puis je le vis l’esprit aux deux visages, l’anima/animus, dans une seule volonté de transcender la vie ! Il offrait au monde de nouvelles « PERSPECTIVES »,

L : 2.10 m, H : 3.70 m, P : 1.30 m

Pièce unique.